Let’s Rock : Master of the Rings

[Mike] : Arrivée de nouvelles chroniques d’un poto qui officie dans un groupe de fans de bon son. celui-ci m’a gentillement autorisé à les publier ici même, bonne lecture.

Helloween – Master of the Rings (Octobre 1994)

Le groupe allemand a connu des moments difficiles ces dernières années, avec les départs successifs des membres fondateurs Kai Hansen (guitare) et Ingo Schwichtenberg (Batterie), et surtout de leur emblématique chanteur Michael Kiske. Sans compter que les derniers albums avaient été plutôt froidement reçus. Il convenait donc de relever la barre.
Nouveau venu dans le groupe, Andy Deris, ex Pink Cream 69 au chant. Le choix peut surprendre, Deris ayant un registre fort différent. Pink Cream 69 étant un groupe nettement moins Heavy, on voyait en Deris un chanteur au registre plus FM. C’était méconnaitre le bonhomme aux gouts bien plus Metal (ainsi que le prouvent ces prestations aux seins de Kymeria, son groupe pré-Pink Cream).
De fait, le groupe relève la tête avec ce disque, qui s’il ne peut rivaliser avec les deux « Keeper of the Seven Keys », montre quand même un net regain d’inspiration. Alors, c’est vrai Deris n’a pas une voix aussi pure et puissante que Kiske, mais il fait mieux que bien s’en tirer et se révélera un front man bien plus fiable que son prédécesseur. Retour par la petite porte, mais retour quand même.

Laisser un commentaire