Le lundi c’est sortie : theory of a deadman

Découvert par le leader de Nickelback, Chad Kroeger, le groupe de rock canadien, Theory Of A Deadman, fait parti de cette catégorie de groupe que j’aime voir évoluer. J’ai connu ce groupe originaire de  Colombie-Britannique via le label Roadrunner Records qui a produit entre autres Annihilator et King Diamond, Sepultura, Obituary, Megadeth et Slipknot…

C’est dire que les premiers skeuds de TOAD envoyaient du rifs dans les esgourdes et ce jusqu’en 2014 avec Savage mais depuis silence radio hormis l’arrivée un an plus tard de Angel Acoustic un EP accoustic assez loin de leur style habituel. Une autre surprise déboule avac, en novembre 2016, une reprise de Hallelujah de Leonard Cohen.

C’est à se demander quel vent de changement souffle sur le groupe à cette époque… La réponse vient de tomber avec leur nouvel album Wake Up Call, sorti le 27 octobre dernier chez Atlantic Records/604 Records. La surprise est de taille car nos metalleux canadiens se sont totalement renouvelé en partant enregistrer dans le studio londonien Kensaltown Studios. Exit les gros riffs, le son rauque et rock, bienvenu du coté de la pop et de la folk (part moments). Ca surprend mais on finit par aimer au bout de quelques morceaux au point que l’album finit par tourner en boucle de manière naturelle.

L’album « Wake Up Call » est dispo sur : http://theoryofadeadman.com et pour ceux qui veulent écouter avant :

Laisser un commentaire