Welcome to the World of…

Etant linuxien dans l’ame, je vais vous proposer quelques propas de jeux issus du monde libre et disponibles en multi-plateforme.
La première salve sera consacrée aux FPS avec World of Padman. Certes il n’est pas vraiment libre mais ce serait dommage de passer à coté de ce petit jeu assez fun.

Merci Carmack de ta décision

Les fans de FPS libres ne diront jamais assez merci à John Carmack. Ce membre de la société ID Software a pris un jour la bonne décision de libérer les codes sources de Doom, Quake, Quake II, et Quake III. Cela a permis à de nombreux codeurs de concevoir dans leur bureaux, chambres, garage (rayer la mention inutile) des FPS open-source qui ont abouti à plusieurs jeux de qualité comme Nexuiz et Tremulous, je vous propose aujourd’hui de découvrir un jeu basé sur le même moteur mais avec un style à part : World of Padman. À l’origine WoP était un mod pour Quake III Arena, mais avec la libération du moteur de celui-ci, il est devenu un jeu à part entière. Petite présentation d’un jeu sous acide à la mode Scooby Doo…

Les ressemblances et LA différence

Ne changeons pas une recette qui a su faire ses preuves, en effet, ce FPS conserve le même gameplay que Quake III : vous retrouverez facilement vos marques avec des personnages se déplaçant rapidement en sautant en permanence dans des maps tantôt en salle ou à ciel ouvert avec couloirs et escaliers qui auront vite fait de vous perdre. Bref, on retrouve facilement les sensations que l’on a en jouant à Quake et ses clones surtout avec les doigts placés bien à leur habitudes.

Mais dans ce cas ou est la différence ?

Loin de ses confrères qui tentent de nous emmener dans un univers SF ou super réaliste violence et hémoglobine à la clef,ce jeu avec des graphismes rigolos, de style bande dessinée a pris l’option d’un FPS fun et amusant. Ici on se bat à coup de bombes à eau, armes de paintball, et autres canards enragés. D’ailleurs même d’entrer dans le vif du sujet (la baston entre potes en local ou sur le net), vous serez mis dans l’ambiance par une vidéo d’introduction que je vous laisse découvrir puis par les menus totalement cartoonesques qui fleurent bon le comics déjanté à la Mad (Padmopolitain, RollingPad, et j’en passe…).

haut comme 3 pommes et bleu : c’est un schtroumpf ? Non c’est padman

En effet histoire de marquer ce coté barré, Padman prend le parti de vous représenter en tant que petit énergumène pas plus haut que les personnages de Peyo (ou les fragglerock pour les plus vieux d’entre nous). Du coup la plupart des cartes qui illustrent des lieux de la vie quotidienne (cuisine, chambre, garage, …) ont une taille gigantesque avec en prime des environnements souvent interactifs : gaffe aux plaques de cuisson si vous ne voulez pas jouer les burning man, etc…

Le son je le coupe ou non ?

Que nenni car l’ambiance sonore est une grande réussite pour les fans de riff hard-rock/métal. Certaines ont même été écrites spécialement pour Padman. Bon je vous force pas à aimer ce genre de zick dans le plus pure genre « réveil les morts » mais ça met bien dans l’ambiance pour exploser ses adversaires.

C’est beau, ça sonne bien mais c’est jouable ?

A part les classiques modes Deathmatch et team Deathmatch, le jeu nous propose divers jeux plutôt sympathiques :

* capture the MHOUahahahahahhah hahaha hahahahaha !! ipop : un mode capture de drapeau mais avec une sucette à la place

* spray your color : chaque équipe doit balancer de la peinture sur une toile, la peinture est récupérée en tuant les autres pads, imaginez la course à la peinture

* big ballon : un mode domination

* last pad standing : le dernier pad debout a gagné

Au final ton avis à toi il est positif ou pas ?

Avant de conclure, je présenterais les bots qui sont plutôt bien foutus avec + de cinq niveaux d’IA. Au final, World of Padman est une très belle production. Entre l’humour et les clin d’œils et les éléments novateurs le jeu est vraiment sympa à jouer, entre amis ou en LAN et pour une fois on a aucune crainte de le proposer aux plus jeunes. Donc oui ce jeu vaut le détour pour une bonne tranche de fou rire et un bon défouloir sans se prendre une flaque d’hémoglobine sur l’écran. A tester sans modération…

Alors à vous de jouer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *