tuto : WordPress prend du poids…

Depuis la v.2.6 de WordPress on a vu apparaître une option assez sympathique : les révisions.

Pour faire simple c’est un mécanisme permettant de sauvegarder chaque ancienne version d’un même post ou d’une page au cas où on ait fait une erreur histoire de revenir en arrière.

Le soucis c’est qu’à chaque sauvegarde, lorsqu’une nouvelle révision est créée, la base de donnée de votre hébergeur doit stocker à la fois le post proprement dit et les méta-données associées bref un joli clone.

Le revers de la médaille, vous l’aurez compris, c’est que chaque modification d’une même page ou article finit par alourdir considérablement votre base de données, j’en prends pour exemple ma base sql qui a finit par avoisiner les 12 Mos assez rapidement alors que le site ne contient “que” 200 articles et pages.

Au final j’ai du me faire à l’idée de devoir trouver comment faire le ménage dans ladite base histoire d’éviter un mail de mon hébergeur qui ne supporte que 25 Mos de base sql (ovh pour ne pas le citer).

Une solution ? En fait plusieurs

Tout d’abord il faut alléger la base des différentes révisions déjà en mémoire ce qui va devoir se faire directement dans phpmyAdmin.

Histoire de se faire une idée de la place prise par lesdites révisions lançons la requête SQL suivante :

SELECT * FROM préfixbase_posts WHERE post_type = "revision";

Une petite explication s’impose pour les néophites : cette requête permet simplement d’afficher toutes les révisions de vos article dans votre base MySQL via le mot clé SELECT.

Quand de mon coté je me suis retrouvé avec plus de 600 posts en doublons imaginez le choc…

Du coup je me suis lancé dans le grand ménage, pour cela il va falloir effectuer la requête suivante :

DELETE FROM préfixebase_posts WHERE post_type = "revision";

Vous remarquez que j’ai remplacé SELECT par DELETE, ici plus question de visionner une liste mais de la supprimer.

Une fois le ménage fait, il est important d’éviter que la base s’alourdisse à nouveau. Donc pas la peine de garder une révision à chaque MàJ, 2 options s’offre à nous soit on interdit les révisions soit on les limites à une valeur donnée.

Pour cela il suffit d’ajouter une ligne dans le fichier wp-config.php. On récupère ledit fichier qui doit se trouver à la racine de son hébergeur via un petit coup de ftp et hop on l’ouvre via notepad, mousepad ou gedit et on ajoute une des 2 lignes suivantes selon son envie :

define('WP_POST_REVISIONS',false); si on veut les annuler les revisions.
define('WP_POST_REVISIONS', 3); si on veut les limiter à 3 dans le cas présent.

Perso en faisant cette manip (conseillée pour un public un chouia averti) j’ai réduit ma base à 4 Mos ce qui me laisse une sacré marge pour l’avenir. J’ai installé divers plugins pour nettoyer et optimiser la base par la suite afin que mon site ne prenne pas trop d’embonpoint comme wp_database, Clean Options et Plugins Garbage Collector mais si vous avez des idées je suis preneur. Pour les autres j’espère que ce mini tuto vous aidera à éviter les mails et autres blocages de votre hébergeur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *