J’ai rêvé d’un flingue libre

Il existe des histoires qui vous marquent l’esprit au point que la série de manga Gunnm prone en de multiples éditions dans mon étagère. Mais pourquoi plusieurs me direz vous ? Quel genre de récit peut pousser un lecteur à sauter sur chaque version du manga de Yukito Kishiro ? C’est via cet article que je vais tenter de vous initier au monde obscure de Kuzutetsu.

Gunnm est un manga né de l’esprit torturé de Yukito Kishiro. Celui ci est accroc aux monstres dès sa plus tendre enfance. Il profite de son temps libre pour dessiner des histoires violentes emplies de créatures hideuses. Durant le lycée, il perfectionne ses techniques accumulant de multiples planches de dessin qui finiront par payer car il gagnera le premier prix d’un concours organisé par le magazine Shonen Sunday comme meilleur dessinateur débutant entre autres. Peu enclin à débuter sa carrière sur les chapeaux de roues il poursuit des études d’art. Ses études terminées, dès 1988, il travaillera pour la Shogakuhan et Kadokama. Il pondra quelques séries avant de s’atteler à la série ‘Gunnm’ en 1991, alors qu’il n’a que 24 ans.

Comme vous le comprendrez Gunnm est une série de jeunesse et c’est pour cette raison que l’auteur a subit une pression qui a eu des conséquences assez incroyable sur le titre mais avant cela une petite présentation s’impose sur ce qu’est Gunnm.

Gunnm a pour prononciation gan mu, contraction de gun and dream en japonais (“gan” est une homophonie de “gun” et “mu” signifie “rêve”). Ces deux mots ont leur importance durant le long des 9 tomes (ou 7) de Gunnm ainsi que dans Gunnm Last Order. L’histoire nous compte le parcours initiatique de Yoko ou Gally pour retrouver sa mémoire (et par la suite bien plus !). Pour elle et nous tout débute sur une terre futuriste dévastée où la différence de classe est plus marquée que jamais via 2 villes Zalem cité des nantis et Kuzutetsu dit la décharge. C’est dans cette décharge que va débuter le parcours de Yoko via sa découverte par Ido, un exilé de Zalem. Il la prénomme Gally, lui offre un corps mécanique en complément de ce qu’il a trouvé (à peine un torse et une tête mais surtout un cerveau humain) et la traite comme sa propre fille (même si Gally n’est pas un nom de fille). Le calme dans lequel ils vivent est de courte durée car Ido a une autre activité bien moins noble que celle de médecin en cybernétique, et Gally possède des capacités au combat qui dépassent tout ce qui existe en cette sombre période.

Planche de Gunnm

De nombreux thèmes sont abordés dans Gunnm ainsi que Last Order, je vais citer ceux qui m’ont le plus marqué afin de vous laisser le plaisir de découvrir et parler des autres.

La symbolique ou plutôt les symboliques abordées :

La paix à tout prix ?

La Terre se partage en deux univers bien différents : Zalem, une cité flottante inaccessible où règne une paix et une stabilité fragile obtenue à un prix des plus exorbitants et Kuzutetsu où règne la violence, froide, glauque et sans pitié. Si à Zalem ne vivent que des humains à Kuzutetsu vivent majoritairement des cyborgs qui souhaitent fuir la décharge pour accéder à cette cité perçue comme divine. Mais serait il toujours ainsi si ces cyborgs apprenaient le prix à payer pour la paix ?

Les mythes religieux et mythologiques de Gunnm

De nombreux clins d’oeil aux religions et autres mythes sont abordés durant les différents tomes qui donnent naissance au mythe de Yoko :
Le christianisme, les mythes Arthuriens, les mythes Nordiques, tous sont brassés, mélangés dans un maelström magnifique qui reste cohérent et vous pousse à vouloir en apprendre plus sur ceux ci.

La recherche de l’humanité

Si on suit le parcours de Gally, on voit vite ce qu’elle cherche avant toute chose : devenir humaine.
Mais qu’est ce que l’humanité ? La question a de multiples réponses : Est ce un corps naturel ? Une âme ? Une vie sociale ? Chacun trouve sa réponse parmi les amis et ennemis de la jeune martienne.

En voilà 3 mais il en existe bien d’autres que vous prendrez plaisir à découvrir j’en suis sur…
Reste à conclure sur la raison qui va vous pousser à acheter toutes les versions papier de Gunnm.
Il existe 3 éditions de Gunnm qui méritent leur place dans votre étagère :

La première version en 9 tomes petit format éditée par Glénat

L’adaptation ayant été faite à partir de la version américaine, elle souffre de quelques erreurs et incohérences dues à la double traduction. Mais elle contient la première fin faite par Kishiro alors que celui ci était fatigué sous la pression. Certes ce n’est pas la meilleur car elle se finit à la va vite laissant en suspend de nombreuses questions. Malgré tout il s’agit de la première version et ce n’est que dans celle ci que vous retrouverez la fin initiale.

La deuxième version en grand format
, plus proche de la version japonaise en 6 volumes, agrémentée de divers bonus et histoires courtes. L’adaptation a été refaite à partir des planches et des textes japonais, mais certaines erreurs de la première adaptation ont été conservées. Y sont ajoutés les 3 histoires de Gunnm Gaiden :

Douce Nuit
Il s’agit d’un prequel sur l’arrivée d’Ido à la Décharge. Il relate son arrivée à Kuzutetsu et la romance qui fera de lui un docteur en cybernétique.

Le Doigt Sonique
Cet épisode relate l’affrontement entre le Doigt Sonique et Gally. Cet épisode est l’occasion pour Kishiro de tester certains effets graphiques. la première partie de l’histoire est en effet légèrement différente de la seconde via les effets utilisés.

Borne 50 ou origines

Ce passage relate les premiers exploits de Gally en tant que TUNED. Les dialogues sont quasi-inexistants, à l’image de la borne muette. Cela augmente l’intensité des sentiments exprimés.

Ajoutons des concepts arts, des présentations des jeux PS et une timeline et vous avez de quoi vous faire plaisir. Mais il manque la fameuse fin initiale, pourquoi ? Afin de garder une certaine cohérence avec la série Last Order qui offre à Kishiro la chance de pouvoir terminer Gunnm comme il l’entends et nous offrir à nous un fin où les question trouveront (peut être) leur réponse…

Last Order constitue une sorte de suite alternative et commence peu après le moment où Gally saute sur une bombe et est récupérée par le savant fou Desty Nova, qui l’emmène sur Zalem, la mystérieuse cité flottant dans le ciel. Elle se réveille dans le labo seule face au corps de Nova et… A vous de lire pour savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *