Ensemble nous pouvons tout faire…

Depuis un certain temps je me suis promis de parler d’Abenobashi shopping street un anime des plus funs qui fourmille de clins d’œil divers à de nombreux films de tout horizon. Il est temps pour moi de vous présenter ce titre né de l’union de Madhouse et Gainax.

2 studios pour un titre

Madhouse

Voilà plus de trente-cinq ans que les studios Madhouse nous offrent des bijoux d’animation grace à des grands noms comme Rintarô (Metropolis) et Katsuhiro Otomo (Akira), Yoshiaki Kawajiri (La Cité Interdite, Ninja Scroll) et Satoshi Kon (Perfect Blue, Paprika). Madhouse a aussi fait partie des heureux élus pour le projet The Animatrix… Bref vous l’aurez compris pas des amateurs ces frappadingues de la maison de fou.

Gainax

Le Studio Gainax est réputé depuis des années pour ses séries de qualité. Malgré un début de carrière assez chaotique (rappelez vous les ailes d’Honneamise qui ne fut pas une réussite à l’origine), ce studio a persévéré et par la suite nous a pondu des perles comme Nadia ou le secret de l’eau bleu et l’autobiographique Otaku no Vidéo. L’un des fondateurs, Hideaki Anno est aussi le créateur de la célèbre série Neon Genesis Evangelion qui a gagné plusieurs récompenses ainsi que l’estime des fans. Bref, une fois encore, un grand studio.

Quand les 2 s’associent pour bosser sur un projet il faut s’attendre à du grandiose et c’est le cas je penses avec Abenobashi. Voyons ensemble un court résumé de ce titre.

Un quartier marchand aux multiples dimensions

Sasshi et Arumi sont deux amis d’enfance. Ils habitent tous deux dans le quartier marchand d’Abenobashi, quartier qui doit être réaménagé. La famille d’Arumi décide donc de revendre leur restaurant pour partir s’installer dans une autre région au grand désespoir de Sasshi. Maja-jii, le grand-père d’Arumi s’y oppose mais le jour du départ approche. Mais soudain, Maja-jii, en voulant sauver un chat, brise une statuette représentant un des quatre dieux protecteurs du quartier et fait une chute de plusieurs mètres…

A partir de là et durant 13 épisodes nos deux enfants vont parcourir de multiples dimensions ayant chacunes un thème particulier qui offre à chaque fois le titre de l’épisode : RPG, SF, Films chinois, polar, Date sim…

Bien sur tout est prétexte à nous offrir un grand moment d’hilarité car Abenobashi a pour but de parodier tous les styles d’anime. Imaginez un instant notre jeune héros vétu comme Bruce Lee combattre en se transformant en super guerrier comme Goku dans un combat digne d’un film de Chuk Norris ? C’est ça Abenobashi !

Autre particularité de ce titre : on retrouve souvent la famille de nos deux jeunes voyageurs dimensionnels mais chose assez surprenante il jouent des rôles intégrés dans la trame de l’épisode (le père d’Arumi sera Roi puis combattant selon l’épisode).Cela donne une raison de plus pour suivre les pérégrinations des nos 2 jeunes.

Au final, cet anime peut paraître décousu et sans véritable but que faire marrer pourtant vous remarquerez une évolution dans la trame qui rend la fin tout bonnement exceptionnelle. Si on met de coté le scénario y’a le graphisme qui vaut le détour aussi ! Connaissant les 2 comparses fallait s’en douter : le design est agréable, l’animation fluide et les effets 3D bien intégrés. Ajoutons que chaque épisode a une identité propre en lien avec le thème abordé (adulte pour le style polar, etc…)

Bref si on aime les séries loufoques avec des gags toutes les 2 minutes et des clins d’oeil pour fan averti on se jettera sur cette série sinon on passera son chemin. Malgré tout je ne peux que vous pousser à la prendre ne serait ce que pour un petit jeu qui servira de conclusion…

Vous connaissez Abenobashi ?
Vous aimez ce genre de délire totalement barré ?
Vous vous êtes déjà amusé avec des amis à retrouver les films d’origine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *