Anime alternatif ?

Il existe des animes qui nous marquent au point qu’on sait de suite par ou commencer, comment organiser la mise en page ou ce qu’on va dire de manière naturelle. Mais il y en a d’autre pour lesquels le syndrome de la page blanche est automatique. L’anime qui me coince le soir où j’écris cet article c’est El Hazard. Difficile de parler d’une série qui se clone comme des petits pains au point de perdre l’acheteur lui même. C’est vrai entre les différents noms ou interprétations de l’histoire de base on ne sait que faire. Histoire de vous éviter tout soucis ou renoncement face à une série qui a tout pour plaire je vais essayer de recoller les morceaux d’un scénario aux multiples facettes.
A partir d’ici je conseille à tout lecteur d’abandonner tout espoir et de prendre un aspirine de gros calibre.

Concernant Hiroki Hayashi, l’auteur de El Hazard le personage est assez secret ce qui rend la création d’une biographie quasi impossible mais son nom apparait sur divers titres de qualité : Sol Bianca ou Tenchi Muyo.
Si on se penche sur le studio AIC qui produit la série on en sait un peu plus. Ce studio est né en 1982 nous a fourni nombre de séries qui ont bercé notre jeunesse et pas les plus mauvaises comme Armitage III pour Pioneer ou Ah! my goddess, Blue Gender et j’en passe… bref, studio de qualité (pour en savoir plus demandez je peux toujours vous pondre une propa précise sur celui-ci).
Maintenant attaquons le gros morceau : la ou les séries pour être précis même s’il s’agit de la même en fait mais interprétée de manière différente de manière à en faire 3. Vous êtes perdus ? c’est normal c’est ça les mondes alternatifs ^^. Maintenant dénouons les fils de cette pelote de laine histoire de tout piger.
El Hazard se compose en fait de 2 séries d’OAV unies sur 4 DVDs et de 2 séries TV (de 26 et 13 épisodes) en France.

Les OAVs : El Hazard: le monde magnifique.

Ces séries d’OAV sont à l’origine de tout en fait (normal me direz vous) et posent les bases de l’univers d’El Hazard. En 7 épisodes nous allons suivre les aventure de Makoto, un jeune étudiant et ses amis (ou ennemis), dans un monde parallèle. Le début semble conventionnel mais si je vous dit que c’est une femme en animation suspendue depuis des décennies qui l’envoit là bas après lui avoir dit qu’elle le connait ça commence à devenir bizarre, surtout qu’une fois arrivé à El Hazard tout change… Elle ne le connait plus et veut le détruire. Je n’en dis pas plus pour ne pas gacher le plaisir de la découverte. Ensuite l’éditeur nous offre 4 OAVs supplémentaires qui offrent une pseudo conclusion avec malgré tout un cliffhanger. On pourrait arréter la propa ici même et se contenter de 11 épisodes de très bonnes factures mais c’est mal me connaître ainsi qu’Hayashi.

Les séries : El Hazard : le monde alternatif

C’est là que tout se complique et qu’il va falloir suivre, la première série TV est un parallèle aux 7 premières OAVs jusque là tout va bien à un détail près : tout change d’où le alternatif. Les personnages d’El Hazard sont plus jeunes, l’introduction est différente, la méchante aussi, bref on a pas vraiment la même histoire du tout. Ensuite arrive El Hazard : le monde alternatif 2 qui est la suite de … El Hazard le monde magnifique 1 (les 7 premières OAVs). Oui vous avez bien lu la seconde série TV n’a rien a voir avec la première mais remplace la seconde série d’OAVs sans prendre en compte la série TV d’où elle tient son nom. Sachant que les OAV 1 contiennent des indices que n’ont pas les épisodes de la série 1 mais qu’ils sont repris dans la série 2 on commence à avoir du mal à suivre n’est ce pas. Je vous rassure voilà un résumé de visionnage

Bref voilà ce qu’on peut faire

OAV 1 suivi d’OAV 2
OAV 1 suivi de série TV 2
Serie TV 1 toute seule

Bon à part ce foutoir, ça vaut le coup ou pas de visionner cette série ou ces OAVs ou les 2 ? Perso je dirais oui à 200% (je suis dingue mais pas au point de faire une propa pareille pour un anime miteux) pour de nombreuses raisons.

Tant de volumes DVDs pour un si petit portefeuille

Si on jette un oeil au nombre de DVDs ça commence à chiffrer :4 pour les OAVs + 5 pour la première série et 3 de plus pour la seconde série c’est assez conséquent mais pour comprendre les tenants et les aboutissants de l’histoire c’est un petit sacrifice que j’ai consenti à faire sans remords ni regrets ! Les 2 visions d’El Hazard sont suffisamment différentes pour ne pas donner l’impression d’avoir été floué par l’éditeur. Mais si je devais donner un conseil voilà ce que j’en dirais :

Prenez la première série TV si vous voulez vous marrer, la première et seconde OAV pour avoir une histoire courte mais de qualité et la première série d’OAV et la seconde série pour avoir une série longue et de bonne qualité. En fait y’en a pour tout les gouts quoi.

Ok pour l’histoire mais le graphisme il est de qualité ?

Pour toutes les séries (OAV et TV) je dis oui. Les graphismes et les décors sont soignés de même que les personnages (dessinés par Kazuo Nakazawa pour la plupart). Les costumes des citoyens de Roshtaria sont sublime on se croirait dans les contes des 1001 nuits. L’animation, elle est de qualité : l’opening en est le meilleur exemple.

Si je devais vous convaincre de vous torturer avec une seule phrase…

Si je devais choisir un point pour vous convaincre de regarder ces séries au risque que vous vous perdiez dans les méandres d’El Hazard, je dirais Ifurita dans l’OAV.

Laisser un commentaire