Elle est née sous le pied de dieu…

En cette journée je m’en vais vous présenter une fleur qui a durant des temps immémoriaux su captiver la muse de bien des peuples : le lotus sacré.
On voit apparaître celle-ci dans de nombreuses religions orientales comme le bouddhisme ou le brahmanisme. Les divinités de ces religions comme le Bouddha sont représentées sur un trône en fleur de lotus et on dit même qu’un Lotus sacré poussait sous les pas de Bouddha. Le lotus sacré est aussi la fleur nationale de l’Inde. Bref vous l’aurez compris cette plante est un élément important de la culture asiatique.

Ce qui est assez impressionnant ce sont les multiples utilisations de cette plante. Je passe le coté tradition bien entendu qui est fortement ancré dans l’histoire de l’Asie et que vous connaissez bien entendu via les nombreuses représentation dans les ukiyo-e (mici poussin pour la précision) mais par contre attardons nous à l’aspect terre à terre comme la nourriture (clin d’oeil à Tsu qui comme moi aime la bonne chair).

C’est la première fois que je vois une fleur dont toutes les parties sont comestibles : la fleur mais aussi les graines et la racine (la totale dirait Thierry).


Commençons déjà par la racine. On la décrit sur divers sites comme croquante et fibreuse à la fois et elle est mangée crue en salade mais on peut aussi la retrouver séchée, cuite à la vapeur, frit voir confite. Cherchez un jour dans des marchés asiatique des rondelles en forme de dentelle il y a de forte chance que ce soit le fameux lotus sacré qui est vendu. La tige, quant à elle, sert aussi en salade comme la racine et la fleur est utilisée pour parfumer le thé (le fameux thé au Lotus dont je ne me lasse pas au point qu’une tasse est non loin de mon clavier au moment où je tape cet article).

Bref la plante parfaite et incontournable de la culture asiatique dont on peut parler durant des heures. Mais l’aspect le basique et pourtant le plus important à mes yeux c’est sa beauté au naturel. Je peux observer le lotus rose durant une éternité sans me lasser et je suis pas le seul car même Monet lui a consacré une toile (moui oki c’est pt’être pas un lotus sacré mais ça reste un lotus)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *