7 5 3 allez c’est la fête

Vous l’aurez remarqué nous sommes en novembre et justement autour du 15 il y une petite fête qui va intéresser les parents du secteur : le shichi-go-san, littéralement le 7-5-3, que vont fêter les familles japonaises. Pourquoi ces 3 chiffres ? Simple, ceux-ci s’inspirent d’un ancien rite de passage de la religion shintô. On considère que ces trois âges sont des âges importants dans la vie d’un individu, et comme vous le savez aussi les chiffres impairs sont considérés comme favorables là bas.

Si on veut être plus précis on peut ajouter quelques infos historiques :
3 ans était l’age où on arrêtait de raser les cheveux des enfants au moyen age
C’est à 5 ans que les garçons étaient autorisés à porter en publique leur Hakama.
Et à 7 ans, les fillettes fermaient pour la première foi leur kimono avec un obi ce qui signifiait le début de leur indépendance…

Bien entendu comme toute fête qui se déroule encore de nos jours celle-ci suit un rituel immuable :

La première étape est la plus dure pour les enfants, rester immobile devant le photographe. Et ouiiii vous ne pensez tout de même pas qu’après 1h de combat acharné pour forcer votre jeune moutard à enfiler le Kimono traditionnel payé avec vos maigres économies vous aller le laisser jouer sans garder un souvenir…

Ensuite, direction le temple shinto pour prier. Parfois les enfants viennent au temple avec leur tenue et zou double effet Kiss Cool : On prend une photo qui servira de carte de vœux pour le Nouvel An.

Après la cérémonie, les enfants ont le droit de repartir avec des sacs décorés avec la grue et la tortue remplis de bonbons de même forme rouges et blancs.

Pourquoi ces couleurs et animaux ? Rouge et blanc sont synonyme de bonne augure et nos 2 animaux sont les synonymes de la longévité voilà tout.

Voilà pour la tradition attardons nous sur l’habit des enfants qui vaut à lui seul le détour.

Ne sont elles pas mignonnes ces petites demoiselles dans leurs kimonos aux larges manches tombantes avec leurs cheveux en chignon emplis de fleurs et de nœuds de tissus enroulés.

Et regardez ces jeunes garçons avec leur pantalon large (le fameux hakama) et leur veste (l’haori)

Petite questions pour le fun :

Vous saviez que les enfants japonais ont plein de fêtes en leur honneur (j’en ai dénombré 4) ?
Vous la trouvez sympa cette petite fête ?
Vous avez envie de voir votre bout de chou (fils, fille, neveu, cousin) dans ce genre de tenue (car pour la plupart d’entre nous c’est foutu là) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *