qui suis je ?

Je me suis réveillé sur une île au large des côtes de Seattle… Je ne savais pas comment j’avais atterri là, ni qui j’étais …mais je savais apparemment tout sur tout le reste…il y avait des choses me concernant que je ne comprenais pas : cette cicatrice… de ne voir qu’en noir et blanc…une claustrophobie extrême… et bien que mes dons apportent des réponses aux autres, je cherche toujours les réponses à mes questions… Comme toutes les personnes dont on ignore l’identité… je m’appelle John Doe

★ Au départ il y a la question qui ouvre sur un mystère

Savez vous qui est John Doe (ou Jane Doe) ?
Non me direz vous et vous ne serez pas les seuls. En effet ce nom est une expression pouvant désigner une personne non-identifiée aux USA. Par chez nous, on dirait plutôt Monsieur X mais ailleurs c’est ainsi, bien que le nom de Doe ne soit pas tellement répandu. Si on cherche bien en feuilletant les annuaires téléphoniques anglophones, le nom le plus courant est Smith, pourtant ils utilisent Doe. Pourquoi ? mystère…

★ Mystère mystère quand tu nous tiens

Un autre mystère celui de cet homme récupéré par un navire de pêche, alors qu’il dérivait accroché à un morceau de bois. Cet homme se rend compte qu’il est un puits de savoir mais une chose lui échappe : son identité.
Il finira par prendre comme nom Doe, John Doe.

Certes John sait tout : géographie, sports ou langues étrangères …
Alors comment se fait il qu’il ne sache rien de sa vie avant ce jour où les pêcheurs l’ont recueilli à moitié mort ?

Autre détail : sa vue. Quelques examens médicaux vont relever un autre détail qui fait de notre “jeune” personnage un cas à part : ses problèmes de vision qui l’obligent à voir le monde principalement en niveau de gris.
Principalement ? Oui mais pas entièrement car il lui arrive de voir certains détails en couleurs.

★ Mystère et destinée

Rapidement John va être rattrapé par le destin. Son regard va être attiré par le portrait d’une petite fille à la télévision dont il voit le visage en couleur.
Cette vision des plus particulières va le pousser à mener l’enquête pour retrouver celle qui lui permettra de comprendre qui il est. A partir de là John va vivre une seule et unique saison d’aventures pour comprendre qui il est, d’où lui viennent ses incroyables talents et qui sont les membres de cette mystérieuse organisation qui le manipulent…

★ Destinée et fatalité

Le concept de la série était bon, l’acteur intéressant et pourtant celle-ci ne durera qu’une saison d’à peine 21 épisodes laissant le téléspectateur sur sa faim (et fin en prime) car bien entendu nous n’aurons pas le droit de découvrir qui est véritablement John Doe ni ce que désire l’organisation qui le manipule.

Heureusement les auteurs auront la gentillesse de donner des pistes :
A la fin du dernier épisode, on découvre que le chef de Phénix serait Digger… ou plutôt une personne qui ressemble à Digger, suite suite à une opération de reconstruction faciale. En réalité l’organisation Phénix serait convaincue que John Doe est le messie et voudrait le protéger d’une seconde organisation qui voudrait le tuer. Doe aurait été blessé au cours d’un accident de bateau et la marque sur son épaule serait une cicatrice due a un bout de métal.
Quant à sa vision en noir et blanc partielle, elle serait due à l’élévation de son esprit à un niveau supérieur à sa mort et à son retour sur terre…

Moui me direz vous c’est pas énorme mais il faudra s’en contenter… Dommage car l’acteur Dominic Purcell tenait ce rôle à merveille et le scénario était digne d’une autre série à succès au destin tout aussi tragique : Le caméléon.

De votre coté vous avez apprécié cette série ?

Vous auriez aimé avoir un téléfilm de fin qui révèle les ficelles de la série ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *