j’ai 2 ans et ça fait 40 ans que ça dure…

Souvenir souvenir quand tu vibres dans mon cœur

A force d’entendre parler revival de vieille série et autre j’ai eu envie de repartir dans le temps et de couvrir plus de 30 de programmation jeunesse. Donc nous voilà fin 1975. A cette époque j’ai 3 ans, je sais un peu marcher et parler et passe mes mercredi à la maison dans mon petit village des Ardennes françaises.

Voilà qu’un matin arrive à la maison un étrange objet qui va durant des années accompagner ma vie comme le ferait une amie ou une nounou. Elle s’appelle Sonolor ne connait pas la couleur et fait de drôles de bruits quand on appuie sur ses boutons. Grâce à elle je vais passer des mercredi merveilleux en compagnie des mes nouveaux amis de L’île aux Enfants, Sibor et Bora ou Brok et Chnok. Certes, avec le temps, elle va évoluer et changer de nom ma copine. Elle apprendra les couleurs, proposera plus de loisirs et cette fenêtre vers l’imaginaire va grandir pour m’offrir un panorama 16/9…. Mais restons en 1975 année des plus importantes car le 6 janvier vont naitre les 3 principales chaines TV qui vont bercer ma jeunesse : TF1, Antenne 2 et FR3.

Je suis un enfant de la télé merci Christophe Izard

Pourquoi parler de lui ? Car Christophe Izard va se retrouver en 1975 sur TF1 et va lancer la première émission pour enfants couvrant tout le mercredi après-midi. Celle-ci porte le nom de « Les Visiteurs du mercredi (vidéo) ( http://www.youtube.com/watch?v=dBhx1hEsizs ) .

Cette après midi récréative regroupait de nombreuses activités de type ludiques ou éducatives auxquelles s’ajoutaient des séquences animalières, de l’actualité, des variétés, des séries et des dessins animés et j’en oublie surement… Mais quel bonheur de voir sur les écrans une émission aussi bien conçue. Pourquoi me direz vous ? Laissez moi vous décortiquer la recette d’une vrai émission jeunesse.

Les ingrédients d’un succès éducatif ET ludique

Tout d’abord savoir cibler son public est important, du coup Mr Izard pas bête du tout a réparti L’ensemble des programmes en deux grandes tranches : une destinée aux « six-dix ans » (animéee par Soizic Corne qui recevait un invité, entourée des enfants.) et l’autre aux « dix-quinze ans » (consacrée aux plus grands et animée par Patrick Sabatier puis par Marc Menant.). Elle se concluait par la fameuse parade des dessins animés (vidéo) ( http://www.youtube.com/watch?v=MEkg6xBDhaE ).Etant tout jeunot Les premiers personnages que j’ai pu rencontrer sont des marionnettes : Brok et Chnok, puis Pile et Glou. Plus tard arriveront Sibor et Bora en 1978.

Le tout se déroulait au départ dans un cadre des plus rudimentaires mais à partir de l’année suivante l’émission se dote d’un vrai décor coloré au milieu duquel des enfants invités participent aux activités proposées. Ces activités nous étaient présentées par des grandes personnes moins ennuyantes que mon instituteur de maternelle il y avait plein de gens qui sont encore connus maintenant comme Nicolas Hulot, Henri Dès, Mariane Anska, Claude Pierrard, Garcimore (vidéo) ( http://www.dailymotion.com/video/x127ht_les-visiteurs-du-mercredi-garcimore_blog )(pour la magie), Patrick Sabatier et Jacques Trémolin (pour les histoires d’animaux).

Certains ayant mon age se rappellent « La petite science », « gribouille » (vidéo) ( http://www.youtube.com/watch?v=Kb2Jb-Z_oU0 ), « Histoires d’animaux », »Les Poï-Poï », « Déclic » et surtout le plus important : la séquence courrier où Sibor et Bora lisent les poèmes et montrent les dessins reçus.

N’oublions pas les autres amis, ceux des séries et des dessins animés

Une autre richesse de ces fameux « Visiteurs » c’était la quantité impressionnante de dessins animés ou de séries TV qu’elle nous proposait : Scoubidou, Hong Kong Fou Fou, Les fous du volant, Barbapapa, Caliméro, Rintintin, Belle et Sébastien, Flipper, Davy Crockett, Les Robinsons Suisse, et bien d’autres…

Par la suite elle sera remplacée par « Mercre-dis-moi-tout » puis « Les pieds au mur » entre 1983 et 1985 puis « Vitamine » mais elle reste pour moi l’Émission du mercredi après midi.

Je pourrais écrire durant des pages sur cette période qui laisse souvent perler au coin de mon oeil une petite larme de nostalgie tant elle a représenté pour moi, et j’en suis sur pour bien d’autres, une part d’imaginaire de notre enfance mais je préfère laisser la parole aux lecteurs…

Y en a qui ont connu cette époque ?
Des dessins animés ou des séries vous ont plus marqué que d’autre ?
Vous pensez pas qu’il serait sympa de relancer ce type de programme jeunesse ?

2 pensées sur “j’ai 2 ans et ça fait 40 ans que ça dure…

  • 9 juin 2011 à 23 h 41 min
    Permalink

    Etant un peu plus jeune que toi, je me souviens surtout de Christophe Izard dans Croc-vacances et du dessin animé que je ne manquais jamais : Dardare Motus… d’ailleurs ça repasse sur KidsCo, j’ai montré ça à mes gamin… mais bon, ça a prit un très gros coup de vieux : animations très sacadée, histoires parfois « débiles », … Quant aux PoïPoï, j’avais complétement oublié ça !!!!

    Répondre
  • 10 juin 2011 à 14 h 12 min
    Permalink

    Comme garthh je suis plus jeune que toi, donc j’ai pas les memes souvenirs, mais ca y ressemble.

    Pour moi mon « premier » souvenir tele c’etait le dimanche apres-midi a manger des knackis cuites a l’eau devant notre tele noir et blanc, a regarder startsky et Hutch, puis Lottery…

    Cote dessins-animes/series enfantines, tu sais bien lesquelles sont mes preferees, et elles sont toutes probablement issues des series annees 80 quand j’ai pu les apprecier reellement. Mais je garde tout de meme un petit faible pour Mio Mao (mes gamins regardent encore car une nouvelle serie passe ici outre-Manche), La Linea (repris encore recemment et que mes gamins regardent avec autant de joie que moi)…

    Je trouve ca d’ailleurs interessant de voir que finalement apres une grosse vague de dessins-animes qui ne sont pas fantastiques, notre societe revient vers les classiques s’il y a une trentaine d’annees. NOus avons ici a la tele un tas de series pour enfants mettant en scene des monstres sympathiques dans leur petit monde fantastique, des marionnettes, des dessins animes educatifs, des animations diverses qui semblent un nouveau concept mais qui finalement, en y reflechissant bien, reprennent des concepts deja bien rodes des emissions de notre enfance. Apres tout pourquoi changer quelque chose qui marche?

    J’ai ete pas mal decue plus tard dans ma jeunesse de voir des dessins animes qui esthetiquement etaient beaux, mais qui n’etaient pas adaptes aux enfants (s’il y a besoind e couper des scenes et de censurer des passages, on ne peut definitivement pas dire que c’etait pour les gosses, non?) pour remplacer d’autres programmes rigolos et simples, qui me plaisaient bien plus.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :